Spirou : un périodique de bande dessinée belge francophone hebdomadaire

Spirou : un périodique de bande dessinée belge francophone hebdomadaire

Spirou : un périodique de bande dessinée belge francophone hebdomadaire

Périodique de bande dessinée franco-belge hebdomadaire, appréciée des petits comme des plus grands, Spirou a depuis longtemps réuni les générations et a inspiré beaucoup de personnes (scénaristes, dessinateurs, périodiques…) dans l’univers du neuvième art. La création de Spirou remonte vers la fin des années 30 sous l’initiative de l’imprimeur et éditeur belge, Jean Dupuis. A ses débuts, la périodique était encore connue sous le titre « Le journal de Spirou » et déposera son emprunte avec des œuvres intemporelles et très populaires comme les schtroumpfs, lucky luke, gaston lagaffe et bien évidemment Spirou.

La création de ce périodique

spirou.jpg

Le 21 avril de l’année 1938, les fans de bandes dessinées, notamment de bandes dessinées franco-belges assistent à la parution du premier numéro du journal.A l’honneur de ce premier numéro, des bandes dessinées qui mélangent aventure, drame et guerre, notamment :la série Spirou, Bibor et Tribar, Babouche (pour la note d’humour), les Aventures de Zizette et une série intitulée les Aventures de Tif (qui donnera naissance à la très célèbre série franco-belge Tif et Tondu…  Dans ce premier numéro du journal figurent aussi les bandes dessinées américaines King of the Royal Mounted et Dick Tracy qui connaissent un grand succès aux Etats-Unis et outre-Atlantique.
Un an après la sortie du premier numéro, une tendance très américainedomine la production, avec un important quota de bandes dessinées américaines (Superman, Red Ryder etc…). Cette situation encouragera la production et les équipes de scénaristes/dessinateurs (notamment Jijé et Jean Doisy) à revendiquer leur identité et celui du journal. C’est ainsi que le club « Amis de Spirou » verra le jour avant le début des années quarante et que le journal déposera sa marque de fabrique.

La diffusion de Spirou

la-diffusion-de-spirou.jpg

Spirou fait partie des quelques bandes dessinées franco-belges qui ont connu un succès digne des plus grands best-sellers au monde. En l’espace de quelques années, le chiffre de vente des bandes dessinées du journal, notamment de la série Spirouà grimper en flèche avec pas moins de 100 000 exemplaires vendus rien que sur le territoire français en 1965, année que beaucoup considèrent comme « l’âge d’or de Spirou ».